D’or au chef-pal de gueules, chargé en chef d’une croisette cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d’or.

Forme en 1808 de territoires enleves aux six departements limitrophes, le departement du Tarn-et-Garonne reprend dans son blasonnement la symbolique native des « pays » concernes. C’est ainci que son blason est ecartele avec :

-au 1 de gueules au leopard lionne d’or (Rouergues)

-au 2 ecartele : au 1 et 4 d’azur au lion d’argent, au 2 et 3 de gueules aherbe de ble d’or liee d’azur. (Gascogne)

-au 3  de gueules a la croix videe, clechee et pommetee d’or de 12 pieces (Languedoc)

 

-au 4 de gueules au leopard d’or arme et lampasse d’azur (Guyenne)

D'azur à la fasce d'or, accompagnée de deux losanges du même, une en chef et une en pointe.

De sinople à trois fasces alésées d'or, au coq du même, crêté et barbé de gueules, brochant sur le tout.

 

(d’Hozier – sans coq)

1946,  (adopte1975)

Coupé: au 1er parti au I d'or à la croix pattée et alésée de gueules, au II de gueules aux lettres capitales N D A entrelacées d'or, à la Vierge tenant l'Enfant au naturel, brochants, au 2e d'argent à la caravelle de sable équipée de gueules, à l'oriflamme d'or chargé de la croix de saint André alésée de gueules, voguant sur une mer de sinople; à la fasce d'azur chargée de trois fleurs de lis d'or brochant sur la partition.

 

 

Emanché de gueules et d'or.

De gueules au château crénelé de quatre pièces d'argent, maçonné de sable, ouvert du champ de deux portes coulissées d'argent, sommé d'un léopard d'or, les pattes posées sur les quatre créneaux, le tout brochant sur une croix archiépiscopale d'or posée en pal, adextrée en chef d'un soleil du même et senestrée d'une lune en décours d'argent.

 

 

D'azur à trois trangles ondées d'argent, à l'aigle essorante soutenue d'un coupeau mouvant de la pointe et surmontée d'une coquille, le tout d'or et brochant sur les trangles; à l'orle cordé d'argent brochant sur le tout.

 

 

Cinq points d'or équipollés à quatre points d'azur. (d’Hozier)

 

 

Taillé : au 1er de gueules à l'écusson d'or chargé d'un flanchis de sable, au 2e d'argent à la lettre capitale A de sable.

Écartelé: aux 1er et 4e d'argent au château donjonné de sable, maçonné du champ, au 2e d'azur au sautoir d'or, au 3e d'or au lion de gueules.

D'argent à la lettre capitale stylisée A de sinople. (d’Hozier)

Écartelé: au 1er d'argent au pal flamboyant de sinople, au 2e d'azur à la croix cléchée et pommetée de douze pièces d'or, remplie de gueules, au 3e d'azur à trois fleurs de lis mal ordonnées d'or, au 4e d'argent au chevron d'azur.

D'argent au pal flamboyant de sinople.

(d’Hozier)

 

D'azur à l'étoile de huit rais (soleil) d'or, les rais en sautoir plus petits; au chef d'argent chargé d'une fleur de lis d'azur accostée de deux roses de gueules.

 

 

Palissé en fasce de gueules et d'argent

(d’Hozier)

D'argent au chevreuil rampant de sable, broutant des ronces de sinople à l'entrée d'un bois du même.

(d'Hozier) 

 

Coupé: au 1er d'argent à la bande de gueules chargée de trois croissants d'argent, au 2e de sinople à trois pals ondés d'argent.

De gueules à la barre d'or chargée d'un pont de trois arches de sable crénelé de cinq pièces, accompagnée d'une croisette cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d'or en chef; au chef cousu d'azur semé de fleurs de lis d'or.

De sable au trèfle d'argent.

D'or à la bande d'azur, chargée de trois grappes de raisin du champ.

 

 

D'or à deux barres de sable accompagnées de six coqs du même, barbés et crêtés de gueules, ordonnés 3 en chef ordonnés en barre, 2 entre les barres et 1 en pointe et rangés en barre.

(d’Hozier)

De sable à la croix d'or.

Tranche ondee de sinople et d’or

D'or à l'orle de sable.

(d’Hozier)

Parti d'argent et de sable, à la bande brochant de l'un en l'autre.

(d’Hozier)

 

 

De gueules au chevron brisé d'argent.

(d’Hozier)

Taillé d'azur et d'argent.

(d’Hozier : d’argent et d’azur)

Écartelé: au 1er de gueules à la bastide d'argent maçonnée de sable, aux 2e et 3e d'or plain, au 4e de gueules à la crosse d'argent mouvant de la pointe.

 

 

D'argent au chêne de sinople.

(d’Hozier)

D'argent au pal comèté de gueules.

(d’Hozier)

D'or au chevron d'azur rompu à dextre.

(d’Hozier)

D'or embrassé de sable à dextre.

(d’Hozier)

Palé contre-palé d'argent et de sable de quatre pièces.

(d’Hozier)

 

 

D'azur au coq d'or surmonté d'un soleil accosté de deux fleurs de lis, le tout du même, soutenu d'un sapin d'argent à dextre et d'une usine du même sur des ondes d'or à senestre.

De gueules palissé d'argent de deux pièces et une demie.

  1996 (Brassac de Belfortes)

Cinq points de sinople équipolés de quatre points d'or.

  1996 (Brassac de Castelnau)

Écartelé de sinople et d'or, à la croix brochant de l'un en l'autre.

(d’Hozier)

 

 

De gueules à la lettre capitale B d'or.

 

 

D'azur au casque taré de face, orné d'un panache, en chef et soutenu par deux lions affrontés, le tout d'or.

De gueules au lion d'or; au chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or.

 

 

Tranché émanché de gueules et d'or.

Tranché nuagé d'or et de sinople.

D'or à la fasce de sable.

(1887)

D'argent à la hache et au pic de mineur passés en sautoir auxquels est appendue une lampe de mineur allumée, accompagnés d'un pampre de vigne à dextre et d'une gerbe de blé à senestre, le tout au naturel.

D'azur au pal flamboyant d'argent.

De gueules à la croix cléchée, vidée, pommetée de douze pièces d'or, soutenue d'un cahus [hibou] de sable, allumé d'argent; au chef cousu d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or.

 

 

D'or à trois bandes de sinople, à la lettre capitale gothique C de gueules brochant sur le tout.

De gueules à la lettre capitale C d'or.

(d’Hozier)